Actualités de l'entreprise

Infinergia au SIDO , mars 2015

Rejoignez nous au SIDO le 8 Avril pour une conférence sur les enjeux autour de l'Autonomie Energétique des Objets Communicants avec Arveni, le CEA Leti et STMicroelectronics et d'autres sur le salon.

Au menu:
-Quelles fonctions, quelles technologies pour adresser l'autonomie des objets communicants?
-Quels marchés peuvent bénéficier de ces technologies? Quels produits associés? Quelles success-stories?
-En conclusion: quelles sont les priorités à adresser pour faciliter cette autonomie énergétique?

Analyse sur les micro piles à combustible , février 2015

Lisez notre analyse (en Anglais) sur la succès story de Kraftwerk par eZelleron ici

ou lisez-le ci-dessous (hors graphiques):

 

The reasons behind Kraftwerk’s success on Kickstarter


By Philippe LOYER, Marketing Engineer, Infinergia Consulting
February 2015

Keywords: Kraftwerk, eZelleron, micro fuel cell, consumer, electricity generation, benchmark, business model, Kickstarter, PowerTrekk, MyFC, Upp, Intelligent Energy, Brunton, Horizon Fuel Cell.

In this article, we describe the Kraftwerk success story on Kickstarter and benchmark it against its main competitors on the micro-fuel cell market.


Have you ever faced “the fear of the dead battery” while traveling with your smartphone?

Indeed, the time is long past when we could charge our phone every week. Smartphone now feature octa-core processors, HD displays and plenty of power-hungry features that drain out the battery while its capacity is not increasing fast enough.

To help solving this problem, there are a lot of solutions including solar chargers, dynamos, external spare batteries and micro fuel cells.

Last year, we thought that micro fuel cells for consumer would end up being a short story. Indeed, after having raised 150 M$, Lilliputian Power systems (a spin off from MIT) with its innovative micro fuel cell (Nectar power system), filed for bankruptcy in July. But as of the beginning of 2015, the micro fuel cells market for consumer applications seems to have recovered. There are today at least 3 micro fuel cells available on the market: PowerTrekk (by MYFC), Upp (by Intelligent Energy), and Hydrogen Reactor (by Brunton, from a Horizon Fuel Cell license).

And there is also the success Kraftwerk by Ezelleron on Kickstarter. They exceeded their goal of 500 000$ and raised 1M$ thanks to over 10 000 backers! This deserves an analysis to understand how Kraftwerk benchmarks against its competitors.

To benchmark micro fuel cells, you have to look at 3 key points: the purchase price, the cartridge price, and the number of recharge you can do with one cartridge. In fact, it’s very much like the business model of inkjet printers.

    First, the purchase price of Kraftwerk is the most reasonable compared to its competitors. It stands at 130 € vs. 149€ for PowerTrekk, 193€ for Upp and 130€ for Brunton. As a reference, the Nectar Power System from Lilliputian was expected to have a purchase price of 90€ in 20102, but in 2013, it was updated to 265€!

    The first major benefit from Kraftwerk lies in the number of refills per cartridge. One filling supplies energy for approximately 11 iPhones charges (according to the Kickstarter web page), that 3 times more than Upp and 10 times more than PowerTrekk!

    The second benefit is linked to the fuel cell technology of Kraftwerk. It’s radically different from other micro fuel cells: it’s based on a Solide Oxyde Fuel Cell (SOFC) that can be re charged by butane gas! This compares to competitors relying on Proton Exchange Membrane (PEM) technology that needs raw hydrogen for recharging. Moreover, and to the contrary of its competitors, there’s no proprietary cartridge system, it can be refueled by the same gas cartridge as a lighter. And such cartridge can be found for less than 4€.  In the case of Upp, it’s around 8€ per filling! For PowerTrekk, the budget is lower at 3 € but it allows only a single iPhone charge. The proper benchmark here is the cost per Watt-hour. When computed, this figure demonstrates that Kraftwerk is ten times cheaper than PowerTrekk…

Kraftwerk is not only a funding success for fuel cells; it now belongs to the top 50 of Kickstarter technologic projects! They also have started to secure their own distribution network with 12 backers1 willing to pay 10 000 US$ to become their first distributors. Via this funding success story, they have proven that the potential market for such solution is at least 1M$.

Compared to its competitors, Kraftwerk looks to be one step ahead. However, this product will be launched in one year from now, so there can still be some issues in the industrialization. Nevertheless, Kraftwerk seems to have properly heard the consumer needs: a practical, low cost and efficient way to recharge phones via micro fuel cell technology. This explains a bit the success story…

 

Pour plus d'informations, voir: notre section dédié à la pile à combustible.

Meilleurs voeux pour 2015! , janvier 2015

Toute l'équipe d'Infinergia Consulting vous souhaite une excellente année 2015, pleine d'ambition et de goût de l'aventure (à l'image du projet Philae, cf ci-dessous).

Voeux infinergia 2015

Séminaire "Autonomie Energétique des Systèmes Communicants" , octobre 2014

Nous avons présenté les perspectives de développement, technologies, enjeux et marchés pour les Objets Connectés Autonomes

lors de ce séminaire à Nantes en Octobre 2014 organisé par Captronics et le pole S2E2.

 

Cet évènement réunissait de nombreux acteurs de l'Internet des Objets et des systèmes électriquement autonomes. Nous avons abordé avec des  experts de l'industrie et de la recherche les dernières techniques de récupération d'énergie et leurs applications, les capteurs, le stockage, la communication et les techniques gérant l'ensemble de ces composants.

 

De notre côté, nous avons présenté notre analyse du marché avec les barrières à lever. Nous avons présenté les données sur le marché de l'Interne des Objet ou IoT et sur celui de la récupération d'énergie, les technologies, enjeux et perspectives de développement.

 

Plus d'informations sur notre savoir dans ce domaine ici.

Infinergia rejoint le pôle Tenerrdis , septembre 2014

Avec plus de 186 adhérents et 600 projets sur 6 domaines énergétiques,

le pôle de compétitivité Tenerrdis a une très large couverture des nouvelles technologies de l'énergie. Il est aussi membre du réseau: International Cleantech Network. La mission de Tenerrdis est de soutenir la compétitivité des nouvelles technologies de l'énergie via l'innovation et sur 6 domaines: solaire, efficacité energétique, gestion des réseaux, hydrogène énergie, biomasse et hydraulique. Infinergia trouve logiquement sa place dans cet écosystème par l'apport de son expertise marché et marketing sur 4 de ces domaines (solaire, hydrogène énergie, efficacité énergétique et stockage électrique) et compte parmi ses clients plusieurs membres de Tenerrdis. Plus d'informations sur Tenerrdis ici.

Carnot 2014 - les RDV de la R&D et de l'Innovation , septembre 2014

Rendez-vous à Lyon les 8 et 9 Octobre prochains! Nous présenterons à cette occasion nos dernières études de marché

sur la récupération d'énergie et nos bases de données sur les acteurs des nouvelles technologies du photovoltaïque et de la pile à combustible.

Les inscriptions sont gratuites, suivez ce lien et utilisez l'interface pour nous demander un RDV sur notre stand.

Cet évenement est incontournable pour les acteurs de l'innovation et de la R&D en France, ne le ratez pas!

 

Image Rendez-vous Carnot 2014

 

Etude du marché de la Thermoélectricité de Faible Puissance , juin 2014

Infinergia révèle le potentiel de la récupération d'énergie thermique ambiante pour l'alimentation électrique de systèmes de faible puissance.

 

L'étude de marché est publiée en Anglais sous le titre “Sub-watt thermoelectric energy harvesting: industry and market analysis”. Elle clarifie et quantifie les nouvelles opportunités de marché pour les générateurs thermoélectriques de faible puissance qui se posent comme une alternative aux piles jetables grâce à leur absence de maintenance.

 

Le rapport s'adresse aux fabricants de transducteurs, de modules thermoélectriques et de composants électroniques, aux équipementiers ou "OEM" ainsi qu'aux nouveaux entrants sur le marché des systèmes de capteurs sans fil à très faible consommation. Il s'adresse également aux opérateurs de ces systèmes, aux investisseurs, associations industrielles et centres de recherche sur la thématique.

 

L'arrivé de l'Internet des Objets entraine le déploiement de plusieurs millions de produits sans fil dans une multitude d'applications et d'endroits. Pour des raisons de coût de maintenance (maîtrise des dépenses d'exploitation ou d'OPEX) et évidemment de développement durable, les batteries ne pourront alimenter la totalité de ces applications.

 

Infinergia prévoit ainsi que le marché devrait excéder les 20 millions d'unités par an d'ici 2020 sur 4 principaux segments applicatifs: les infrastructures et le bâtiment, l'industrie, les transports et les applications grand public sur 15 applications différentes. Les analystes d'Infinergia ont également analysé et positionné les acteurs de ces marchés avec une attention particulière sur les fabricants de générateurs thermoélectriques et de solutions de stockage. Sur la partie analyse de marché, les analystes ont identifié, classé et quantifié les applications avec le plus fort potentiel pour l'utilisation d'une alimentation thermoélectrique. Ils ont interrogé les acteurs clés de chaque industrie et compilé cette analyse qualitative et quantitative. Cette revue en profondeur de la chaîne de valeur est complétée par une description de l'écosystème associé, notamment les sociétés spécialisées dans la conception de systèmes électroniques de faible puissance ainsi que les évènements qui aident à consolider cette industrie.

 

Sur 122 planches, illustrées par plus de 50 tableaux, diagrammes et figures, l'étude d'Infinergia fournit une solide introduction aux nouveaux entrants cherchant à connaître ce marché. Pour les acteurs plus initiés, l'étude fournit les toutes dernières données sur le marché et apporte les éléments nécessaires à la prise de décisions stratégiques en fournissant la liste classée des applications, les données du marché total et adressable en quantité et en valeur (dollars US).

 

Vous pouvez télécharger cette annonce de presse ici ou obtenir plus d'information dans notre section dédiée.

Salon Intersolar 2014: analyse , juin 2014

L’affluence d’Intersolar cette année continue sur une tendance baissière (mais modérée) : à la fois au niveau des exposants ...

(1141 soit -14% par rapport à 2013) et au niveau des visiteurs (44 000 soit -12%) également. Le salon a ainsi diminué de moitié depuis son plus haut en 2011/2012. Ce mouvement s’inscrit un peu à contre courant des annonces positives des derniers mois avec une majorité de fabricants de cellules ou panneaux renouant avec des résultats trimestriels positifs. Mais comme nous l’avons vu les années précédentes, les budgets promotion réagissent toujours à la situation économique avec de l’inertie (à la hausse comme à la baisse) et ne sont pas encore réactivés partout.

 

Car Intersolar 2014 présente des tendances positives. La première est que l’on voit toujours apparaître de nouveaux entrants. Par exemple, la société portugaise Frezite, qui se diversifie dans les convertisseurs et le pompage en site isolé et la start-up allemande Qinous une start-up dans le domaine du stockage intelligent dans le mini-grid et off-grid ou encore les start-up françaises Steady-Sun et Comwatt qui font leurs débuts à l’international.

 

La tendance 2014 d’Intersolar, c’est l’affluence d’offres pour le mini-grids, typiquement sous la forme d’offres combinant Générateur Diesel et champ solaire, d’une centaine de kW jusqu’à plusieurs MW. La nouveauté aussi est que ces offres se destinent de plus en plus à des industriels alors qu'avant il s'agissait plutôt d'électrification rurale ou pour des "utilities". Le fait est que ces industriels se situent de plus en plus dans des zones avec un réseau absent (par ex. une mine) ou instable…

 

Le stockage avec encore une fois son hall dédié et les solutions d’autoconsommation via un stockage sur batterie étaient, plus que jamais, à l’honneur. Cette approche est vue par beaucoup comme la principale opportunité de croissance avec la décroissance du raccordé réseau. A noter par contre, l’approche intéressante d’un petit français, Comwatt, qui propose de s’affranchir du cout d’un parc batterie, en autoconsommant en temps réel la production photovoltaïque via une box connectée aux principaux équipements électriques du foyer.

                                                                                                          

Côté solutions à base de pile à combustible, c’est Wiesmann qui intégrait une solution de Panasonic dans une approche de cogénération (chaleur & électricité) avec son Vitovalor 300-P. Etonnamment, Fronius arrêtait de mettre en avant son Energy Cell cette année sur son stand…

 

Enfin, coté technologies photovoltaïques, après les panneaux « anti-dumping compliant » de l’an passé, cette année, beaucoup de modules portaient la mention « PID-free ». Le « PID » ou « Potential Induced Degradation » est une  dégradation du module liée aux courants de fuite autour du panneau. Elle peut atteindre les 30% en quelques années, ce qui en fait un sujet de toutes les attentions. C’est aussi un phénomène assez récent et qui peut être accéléré par divers facteurs comme la tension de chaîne sur laquelle se trouve le module. Il est surtout mieux compris et donc des  solutions sont maintenant proposées pour test et prévenir cette sensibilité au PID.

 

Globalement, pour conclure ce rapport de visite du salon, Intersolar 2014 montre que l’industrie photovoltaïque poursuit sa restructuration et se concentre maintenant sur les problématiques clés pour les années à venir. L'heure n'est plus au raccordé réseau et au business facile!

Forum4i 2014 , mai 2014

Le forum4i s'est déroulé le 22 mai dernier en rassemblant les acteurs de l'innovation technologique à Grenoble...

Cette année, la thématique principale était le viellissement de la population et les solutions technologiques pour y répondre. Mais le Venture4i a révélé quelques start-up intéressantes dans le domaine de la récupération d'énergie: Enerbee, le photovoltaïque: Solium et PlusMat, les piles à combustible: Electro Power Systems , l'éolien/hydrolien avec Save Ingénierie et évidemment l'Internet des Objets (IoT en anglais): Alleantia et  Evaderis.

Voeux 2014 , janvier 2014

Toute l'équipe d'Infinergia vous présente ses meilleurs voeux pour 2014, pleine d'innovation et d'énergie à l'image de notre "carte de voeux maison".

Voeux Infinergia 2014